Le burn out : comment le prévenir au sein de votre équipe ?

 

· Culture d'entreprise,Bien-être au travail

Le sentiment d'épuisement accru et de manque de motivation au travail est bien connu chez une grande partie de la population active. Le syndrome d'épuisement professionnel ne survient pas du jour au lendemain, mais se développe plutôt sur une période de 6 mois à plusieurs années. Des mesures préventives doivent donc être prises avant l’apparition des premiers symptômes et les managers peuvent grandement contribuer à leur disparition ou à leur prévention.

Burn Out : Définition

Le burn-out est un état d'épuisement émotionnel, physique et mental causé par un stress excessif et prolongé. Cela se produit lorsque vous vous sentez dépassé, épuisé émotionnellement et incapable de répondre aux demandes constantes. Les effets négatifs du burn out se répandent dans tous les domaines de la vie, y compris la vie personnelle, sociale et professionnelle. Le burn out peut également entraîner des changements à long terme dans le corps, à l’instar d’une réduction de l’immunité. En raison de ses nombreuses conséquences, il est important de prévenir l’épuisement professionnel et d’agir rapidement lorsque celui-ci est installé.

Comment prévenir l’épuisement professionnel ?

Les managers ont la responsabilité de garantir des expériences positives aux employés et de lutter contre les facteurs de stress au travail. Il est de leur devoir de définir des attentes claires, d'éliminer les obstacles, de faciliter la collaboration et de veiller à ce que les employés se sentent pleinement soutenus et puissent donner le meilleur d'eux-mêmes au travail. Alors, existe-t-il des points de départ concrets et exploitables ? Absolument ! Nous faisons le point.

Développer une sécurité psychologique au travail

Une lourde charge de travail, une répartition floue des rôles et un manque de sens du travail sont des facteurs qui peuvent entraîner le burn out. Heureusement, ils peuvent également être réduits en créant une culture de sécurité psychologique au travail. La sécurité psychologique dans ce sens signifie que les employés se sentent suffisamment en sécurité au sein de leur équipe afin de se rendre vulnérables. Que ce soit en proposant de nouvelles idées ou en parlant des symptômes qui pourraient indiquer un épuisement professionnel. Les employés habitués à recevoir des retours constructifs et capables d'approcher leurs collègues et supérieurs sans craindre le rejet pourront plus facilement demander de l'aide si la charge de travail devient trop intense.

L’importance du temps libre dans la prévention du burn out

Les sages se reposent au moins aussi dur qu'ils ne travaillent. - Mokokoma Mokhonoana

Les week-ends et les jours fériés sont importants pour prévenir l’épuisement professionnel. Une étude de Deloitte montre que près de 30% des participants travaillent également plusieurs heures le week-end. En outre, 43% déclarent utiliser pleinement leurs vacances. Même ceux qui le font, vérifient toujours leurs courriels ou prennent des appels au lieu de faire une pause nette du travail. Toutefois, cette rupture nette est essentielle à la reprise et devrait non seulement être autorisée, mais appliquée par les entreprises. Il est possible de mettre en place ce principe en supprimant les e-mails adressés aux employés en vacances. L'expéditeur est alors informé que son courriel a été supprimé. Il peut alors soit contacter un collègue ou envoyer l'e-mail à la reprise de l’employé concerné.

Prévenir le burn out en créant un environnement de travail sain

Selon l'enquête Deloitte susmentionnée, 28% à 32% des participants ont déclaré que des horaires de travail flexibles, plus de vacances ainsi que des programmes de soutien en interne permettraient de réduire l'épuisement professionnel. D'autres suggestions comprennent la mise en place de programmes de santé et de bien-être au bureau ainsi que des congés payés ou des jours de repos pour prendre soin de soi et de sa santé mentale. Il existe cependant des moyens alternatifs moins onéreux afin d’améliorer le bien-être en entreprise. Vous pouvez par exemple proposer à vos employés des cours de méditation. Il peut se dérouler sur place, en faisant appel à un professionnel, ou en ligne via une application. Vous pouvez aussi aménager votre salle de réunion afin qu’elle fonctionne comme une salle commune où les employés déjeunent ensemble ou jouent à des jeux de société. Si vos locaux sont spacieux, vous pouvez même aménager un coin détente assez isolé (avec un canapé, des livres…) ou encore un coin jeux, en installant une console et une télévision.

En tant que manager, vous pouvez mettre en place de telles mesures par vous-même ou demander conseil à des professionnels. Il est également possible de suivre des cours qui traitent du bien-être de l’entreprise. Lorsque les employés verront que même leur patron investit du temps pour participer à un cours de méditation ou de yoga, ils se sentiront plus à l'aise de faire de même, renforçant ainsi la sécurité psychologique susmentionnée. De même, si vous insistez sur l’importance de prendre une pause, les employés auront le cœur léger et pourront véritablement se reposer pour mieux reprendre le travail.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK